dimanche 28 février 2016

Chant: " Living the Mercy of God "

Chant:  “ Living the Mercy of God ”

Bruno Lantéri, 1759 - 1830

Chers lecteurs et lectrices,

Comme vous le savez peut-être, la Congrégation religieuse dont je fais partie, célèbre cette année ses 200 ans d’existence. Elle a été fondée en 1816 par le Vénérable Père Bruno Lantéri. À l’occasion de cette année très importante pour nous, j’ai demandé à monsieur Richard Vidal, auteur-compositeur-interprète de chez nous, de composer un chant en l’honneur du Père Lantéri. Richard a eu la bonté de composer un chant en français, intitulé: « Miséricordieux Bruno Lantéri » (1). Il vient aussi tout juste de terminer un chant en anglais, intitulé: « Living the Mercy of God ». Les paroles de ces deux chants sont tirées des écrits du Père Lantéri. J’aime particulièrement la version anglaise du chant, qui est plus proche des mots mêmes de notre fondateur. Je remercie Richard pour sa très grande générosité et je remercie Dieu de lui avoir donné un tel don pour la musique, pour notre plus grande joie. 

Il convient, selon moi, de reproduire ici un paragraphe que j'ai écrit à propos du chant en français: 

" Je désire attirer votre attention sur les deux premières lignes de la deuxième strophe: 
"If you should fall, a thousand times a day,
A thousand times, BEGIN AGAIN." (Begin Again signifie: Commence à nouveau)

Un Oblat de la Vierge Marie qui lit ces lignes, est immédiatement touché par les mots: " Commence à nouveau ". Ces mots traduisent deux mots latins qui reviennent souvent dans les écrits de notre fondateur: " Nunc coepi ", que l'on devrait traduire par: "Maintenant je commence ". Les mots "nunc coepi " sont peut-être les mots les plus caractéristiques de notre fondateur. Ce n'est pas pour rien que la plus récente et la plus complète biographie du Père Lantéri, écrite par Timothy Gallagher, omv, a pour titre: " Begin Again " ("Commence à nouveau ") (1) Il est très difficile de traduire dans une autre langue que le latin, les mots "nunc coepi ". Il faudrait traduire littéralement: "Maintenant je commence ", mais cela n'est pas très élégant. Il est triste qu'il en soit ainsi car dans la pensée de notre fondateur, celui qui commet une faute, ne devrait même plus, en un sens, se souvenir de sa faute. Pour le Père Lantéri, notre vie est un perpétuel commencement. Un peu comme il en est pour Dieu qui est continuellement dans le moment présent. Lorsqu'on dit: "je commence à nouveau ", cela implique qu'on se réfère au passé. Mais dans la pensée du Père Lantéri, le " nunc coepi " est un réel commencement, sans référence au passé: " Maintenant je commence ! ". Le passé ne devrait même pas effleurer notre esprit car il n'existe plus. Et c'est bien vrai: le passé n'existe pas; seul existe le présent. Le Père Lantéri est en quelque sorte le champion de la spiritualité du moment présent. "


Voici les paroles du chant:

Living the Mercy of God

Living the Mercy of God
Preaching the Mercy of God
He gave new hope to all who believe
Blessed are those who are merciful.   

Leave the past  to the Mercy of God,
And the future, to his divine Providence.
Let nothing trouble you
Not even your own failings.

If you should fall, a thousand times a day,
A thousand times, begin again.
Aware of your weaknesses
Promise God with peace in your heart
To renew your life.

Over all else, I urge with my whole heart
That you guard against sadness ad discouragement.
Seek always to keep your heart in peace
And to serve God, with holy joy,

Vous pouvez écouter le chant en cliquant sur: Merciful-TIM-27-02.mp3  
Une fois que vous aurez cliqué, vous verrez une icône   apparaître au bas de votre ordinateur à gauche de l'écran, accompagnée des mots suivants: MERCIFUL-TIM-27-02.MP3Cliquez sur ces mots et écoutez le chant. 

chant-misericordieux-pere-lanteri-en

(1) 

Dieu ma joie: Chant: " Miséricordieux Bruno Lantéri "








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire