jeudi 8 février 2018

Chant: " Oui je crois en Dieu "


Chant: « Oui je crois en Dieu »
Résultats de recherche d'images pour « Père Guy Simard, omv »

Bonjour à vous !

Hier, durant ma journée de congé hebdomadaire, j’ai mis en ligne sur le web un chant que j’ai composé. Le chant est intitulé « Oui je crois en Dieu ». Je dis dans la vidéo que je dédie ce chant aux huit jeunes adultes qui recevront le sacrement de la confirmation dimanche. Il est vrai que j’avais d’abord ces huit jeunes à l’esprit. Mais de fait, je veux dédier ce chant aux onze jeunes adultes qui ont suivi la formation que madame Christiane Gagnon et moi avons donnée en paroisse en vue de la réception de certains sacrements.

Vous pourrez entendre le chant dans quelques instants en cliquant sur la vidéo mise au bas du présent blogue. Je tenais à faire cette vidéo hier en vue de la célébration de dimanche, même si je ne maîtrisais pas très bien le chant. Malgré l’imperfection de la vidéo, je n’ai pas du tout l’intention d’en enregistrer une autre qui pourrait être meilleure techniquement parlant. Car les choses de la foi ne se mesurent pas à l’auge de la performance humaine. C’est ce que saint Paul a voulu nous faire comprendre dans ce passage de sa première lettre aux Corinthiens:

« Frères, quand je suis venu chez vous, je ne suis pas venu vous annoncer le mystère de Dieu avec le prestige du langage ou de la sagesse. Parmi vous, je n’ai rien voulu connaître d’autre que Jésus Christ, ce Messie crucifié. Et c’est dans la faiblesse, craintif et tout tremblant, que je me suis présenté à vous. Mon langage, ma proclamation de l’Évangile, n’avaient rien d’un langage de sagesse qui veut convaincre ; mais c’est l’Esprit et sa puissance qui se manifestaient, pour que votre foi repose, non pas sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu. » (1 Co 2, 1-5)
Voilà pour la raison théologique.
Il y a aussi un autre principe, de sagesse purement humaine celui-là, qui me fait accepter plus facilement mes limites humaines et c’est celui-ci: « Le mieux est l’ennemi du bien ».
Voici donc le chant :
Chant: « Oui je crois en Dieu »

Paroles: P. Guy Simard, omv
Musique: Ennio Morricone


Oui je crois en Dieu, le Père et le Fils et l’Esprit Saint.
Et même si le monde ne croit plus, moi je croirai toujours.
Car Dieu s’est révélé, à son fils bien-aimé, quand j’avais vingt ans
Et Il m’a invité à l’aimer toujours, jusqu’à l’heure bénie
Où je verrai mon Dieu.


Oui je crois en Dieu, le Père et le Fils et l’Esprit Saint.
Ce Dieu qui ne cesse de m’aimer, malgré tous mes péchés.
Je veux le rencontrer, je veux le faire aimer par tous ses enfants
Pour qu’il puisse régner sur la terre entière
Avec tous ses anges et tous les saints du ciel.


Oui je crois en Dieu, le Père et le Fils et l’Esprit Saint.
Tu peux toi aussi croire en Dieu, si tu le veux vraiment.
Tu peux le rencontrer, tu n’as qu’à le prier pour qu’Il vienne en toi
Et qu’Il te rende heureux, heureux à jamais,
Pour ta plus grande joie, et la joie de ton Dieu.


Février 2018.

Chant: " Oui je crois en Dieu " - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=chLsWRUxDA0
Téléversé par Guy Simard, omv
Chant qui invite les jeunes à croire en Dieu.


Ajout: Nous sommes maintenant rendus au 26 février. En paroisse, nous avons vécu la session Vie Nouvelle de l'École d'Évangélisation Saint André, animée par l'équipe du diocèse de Joliette. Au terme de la session, une amie m'a demandé de chanter " Oui je crois en Dieu ". Elle avait même photocopié les paroles du chant pour que tous les aient devant les yeux. J'ai préféré ne pas prendre de feuille et chanter les yeux fermés. Mais, comme vous le verrez, heureusement que les gens avaient les paroles devant eux. Une de mes erreurs fut de remplacer le verbe " inviter " par le verbe "appeler". Dans le contexte du chant, le verbe "inviter" est plus beau, selon moi.


  




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire