mercredi 9 décembre 2015

Paroles de la Vierge Marie à Juan Diego

Paroles de la Vierge Marie à Juan Diego
 

Aujourd’hui, en ce 9 décembre, nous célébrons la mémoire de saint Juan Diego Cuauhtlatoatzin. Dans trois jours, le 12 décembre, nous célébrerons la mémoire de Notre-Dame-de-Guadalupe, Le 12 décembre 1531 la Vierge Marie fit un miracle éclatant, qui brisa toutes les résistances de l'évêque à croire à la vérité des apparitions de Marie à Juan Diego. 

Juan Diego Cuauhtlatoatzin (1474-1548).
Appelé "Cuauhtlatoatzin" (l'aigle qui parle), né à Cuautlitlán, quartier de l'actuelle Mexico, il était un membre de la tribu des Chichimeca.
Peu est connu de sa vie avant sa conversion et son baptême à l'âge de 50 ans par un des premiers prêtres franciscains arrivés au Mexique.
Un très ancien document indigène écrit en Nahuatl en caractères latins en 1556 donne des indications sur sa vie et sur les apparitions. (El Nican Mopohua, de Antonio Valeriano)
Le 9 décembre 1531, alors qu'il se rendait à la messe, la Vierge Marie lui apparut sur la colline Tepeyac, à l'extérieur de ce qui est maintenant la ville de Mexico. Elle lui demanda d'aller voir l'évêque et de demander la construction d'un sanctuaire en ce lieu, promettant de donner des grâces à ceux qui l'y invoqueraient. L'évêque ne crut pas Juan Diego et demanda une preuve. Le 12 décembre, Juan Diego retourna à Tepeyac et, là, la Vierge lui dit de monter la colline et de récolter toutes les fleurs qu'il pouvait trouver. Bien que ce soit l'hiver, il trouva des roses que la Vierge plaça dans son manteau et elle lui dit d'aller les porter à l'évêque. Quand il ouvrit son manteau, les fleurs se répandirent sur le sol et à la place resta une image de Notre-Dame, l'apparition de Tepeyac.
Avec l'autorisation de l'évêque Juan Diego vécut en ermite dans une hutte près de la chapelle où l'image miraculeuse a été placée pour la vénération.
Plus profondément que la grâce 'extérieure' reçue lors de l'apparition, Juan Diego reçut la grâce 'intérieure' de la révélation et à partir de ce moment dédia sa vie à la prière et à la pratique de l'amour et de la charité pour Dieu et pour les hommes.
Béatifié le 6 mai 1990 par Jean-Paul II en la basilique Sainte Marie de Guadalupe, Mexico.
Canonisé le 31 juillet 2002 par Jean-Paul II, homélie de la célébration.
Mémoire de saint Jean Diégo Cuautitlatuazin. De race indienne, d’une foi très pure, avec humilité et ferveur, il fit construire un sanctuaire sur la colline de Tepeyac près de Mexico, où la Vierge Marie lui était apparue et où il fut inhumé vers 1548.
(1)

Voici les paroles que la Vierge Marie a dites à Juan Diego lors de la quatrième apparition, le 12 décembre 1531. Ces paroles, notre Mère du Ciel, les adresse sûrement à chacun et chacune d'entre nous. 

Sache-le et sois sûr en ton coeur,
ô toi mon dernier Fils,
que je suis la Toute Vierge à jamais,
Sancta Maria,
Mère de Téotl Dieu de grande Vérité,
d'Ipalnemohuiani - Celui par qui nous vivons -
du Créateur des êtres nouveaux,
in Tloque Nahuaque - Maître du Proche et de l'Immédiat-
du Seigneur de la Terre et des Cieux.
[...]
Car je suis la très miséricordieuse Mère
la tienne et celle de tous les hommes de cette terre,
quels qu'ils soient,
qui m'aiment, me parlent et, me cherchent et se confient en moi.
J'écouterai leurs plaintes pour y porter remède
et soigner leurs misères, leurs peines, leurs douleurs.
[...]
Ô toi mon dernier Fils,
où vas-tu? où te diriges-tu?
[...]
Sache-le bien et sois sûr en ton coeur,
mon dernier Fils,
ce n'est rien ce qui t'angoisse, ce qui te frappe,
que ne se troublent ni ton visage, ni ton coeur,
et ne crains pas (...) et sois sans angoisse.
Ne suis-je pas ici moi qui suis ta mère ?
N'es-tu pas sous mon ombre et sous ma protection?
Ne suis-je pas aussi ta fontaine de vie?
Et n'es-tu pas au creux de mon manteau où je croise mes bras?
As-tu besoin de quelque chose d'autre?
Que rien ne te peine, ne te cause d'amertume.
Extrait de Guadalupe, la Dame du Ciel. Pierre Tequi traduction du texte original en langue nàhuatl, la langue aztèque dans laquelle la Vierge s'est exprimée quand elle est apparue à Juan Diego en décembre 1531 à Guadalupe près de Mexico.  (2) 

Voici un film en langue espagnole sur l'histoire des apparitions à Juan Diego. On peut tirer un grand profit de ce film, même si on ne comprend pas l'espagnol, une fois que l'on connaît un tant soit peu ce qui s'est passé en 1531.

 APARICIÓN DE LA VIRGEN DE GUADALUPE - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=02H4kEVg-l4
31 oct. 2012 - Ajouté par Dimas Gayol
A través del humilde Juan Diego, la Santa Madre llevó la paz de la fe a ... VIRGEN DE GUADALUPE Y JUAN ...

(1) 

Saint Juan Diego - Nominis - Eglise catholique en France

nominis.cef.fr/contenus/saint/10107/Saint-Juan-Diego.html

 (2) 

Paroles de Sainte Marie de Guadalupe - SERAPHIM

www.seraphim-marc-elie.fr/article-paroles-de-sainte-marie-de-guadalupe...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire