mardi 21 février 2012

Bon et joyeux carême !

Bon et joyeux Carême !
La lutte de Jacob avec l'ange, par Eugène Delacroix

Chers amis, dans quelques heures, nous entrerons en Carême. Je vous souhaite un saint et fructueux Carême. Le Carême est un des deux temps forts de l’année. Nous sommes donc invités à devenir plus forts dans la foi, plus constants dans l’amour. Nous commencerons le Carême par un jour d’abstinence (abstention de viande) et de jeûne. Le jeûne a toujours eu comme but de fortifier notre volonté. Si je me prive volontairement d’un plaisir légitime, je renforce ma capacité de décision. Si je me prive volontairement de nourriture dans le but de renforcer ma volonté, mon corps pourra en ressortir plus faible, mais mon âme (l’élément spirituel en moi) plus forte. Il est important d’exercer sa volonté comme nous exerçons notre corps. La philosophie nous enseigne que l’amour réside dans la volonté; autrement dit, c’est la volonté qui est à la source de l’amour. Notre société est une société qui valorise au maximum le corps; que de sacrifices les gens de notre époque ne font-ils pas pour avoir un corps splendide ou un corps musclé? Si on mettait autant d’énergies à exercer notre volonté, à augmenter notre capacité à renoncer à certaines choses pour mieux aimer, comme notre monde serait plus beau, plus accueillant ! Et comme il ferait bon y vivre !

Le mercredi des cendres, notre Mère l'Église nous fait prier ainsi:


" Accorde-nous, Seigneur, de savoir commencer saintement, par une journée de jeûne, notre entraînement au combat spirituel: que nos privations nous rendent plus forts pour lutter contre l'esprit du mal." (Prière d'ouverture à la messe, aussi appeler: " collecte ")


Et les deux invitatoires (nom donné à l'antienne que l'on prie en début de journée lors de la prière du temps présent et qui nous " invite " à la prière) suggérés par l'Église pour le temps du carême, sont les suivants:


" Les yeux fixés sur Jésus Christ, entrons dans le combat de Dieu."


et


" Aujourd'hui, ne fermons pas notre coeur, mais écoutons la voix du Seigneur. "


La vie chrétienne est un combat, un combat sur nous-mêmes, un combat mené avec notre grand ami et Sauveur Jésus. Si on ne sait pas cela de la vie humaine, on ne sait vraiment pas grand chose de la condition humaine. Heureux ceux et celles qui savent cela !!!   Et merci à l'Église de nous le rappeler haut et fort, surtout durant le temps du Carême.

Bonne montée vers Pâques !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire